Et si vous testiez l’épilation lumière pulsée ?

femme epilation lumiere pulsee

Les poils restent encore un sérieux problème pour bon nombre de personnes à présent, notamment ceux qui en présentent beaucoup au niveau des bras et des jambes, surtout la gente féminine. Cependant, de nombreuses méthodes pour s’en débarrasser sont aujourd’hui accessibles sur le marché, et la méthode d’épilation lumière pulsée est la moins douloureuse de toutes.

Qu’est-ce que l’épilation lumière pulsée ?

Une méthode d’épilation qui a connu le jour au cours des années 90, l’épilation à lumière pulsée est une méthode d’épilation à base d’épilateur électrique spécifique. Mais avant toutes choses, il est utile de rappeler à tous qu’il existe différents types d’épilateurs électriques de nos jours. A savoir, l’épilateur électrique à pincette, l’épilateur électrique à lumière pulsée, ainsi que l’épilateur électrique à électrolyse. Tout à fait indolore, l’épilation lumière pulsée consiste à utiliser un appareil permettant d’émettre une lumière polychromatique qui se présente sous forme de flash, lors de son action sur une zone à traiter. Grace à cela, les poils se décollent en douceur de leur cavité, avant de se faire repousser vers le haut et se faire dégager du corps.

Comment il fonctionne ?

A l’image de ce qui est visible sur cette page en ce moment, l’évolution des poils doit passer par trois différentes étapes pour se parfaire. La première étape, plus connue sous l’étape anagène, consiste à faire grandir les poils, et passera ensuite par la phase transitoire ou l’étape catagène, le moment où les poils commencent à se détacher. Et qui va ensuite finir par se détacher complètement durant l’étape télogène, ou la phase de repos. Cependant, il faut aussi noter que l’épilation lumière pulsée ne peut agir que si les poils à traiter sont encore en phase anagène, là où ils sont les plus vulnérables. Et c’est d’ailleurs ce qui garantit le fait qu’elle soit indolore, étant donné que les poils ne sont pas encore très bien en place, contrairement à la phase catagène. Et pour traiter les poils, il suffit de placer l’appareil d’épilation sur la zone à traiter, et enclencher le mécanisme qui enverra un flash sur la zone. Ce flash agira de manière à désaltérer rapidement les poils et les détachés de leur racine, de manière à pouvoir les dégager facilement ensuite. Ce qui garantit l’épilation de plus de 90 % des poils présents sur la zone traitée.

Les pratiques à savoir sur l’épilation lumière pulsée

Il faut comprendre que de nombreuses firmes en proposent sur le marché à présent, suite à son succès, et que de nombreux salons d’esthétiques en proposent aussi dans leurs services. De ce fait, il est important pour chacun de commencer par choisir son type d’appareil, ou encore de s’essayer en salon pour statuer de son efficacité. Néanmoins, il faut aussi savoir qu’il existe différents types d’appareils, adapté à chaque type de peau et chaque type de pilosité, sachant qu’il n’existe aucun appareil universel. Toutefois, avant de se lancer dans son utilisation, il faut aussi se pencher plus sérieusement sur son fonctionnement, et discerner ses contre-indications, afin d’éviter tout problème. En notant qu’il existe une certaine limite d’âge à son utilisation, stipulée dans le manuel qui accompagne chaque appareil, étant donné que chaque épilateur présente ses propres spécificités. Cependant, le choix de l’appareil dépend aussi du choix d’épilation choisie par chacun, vu qu’il est possible d’opter pour une épilation définitive ou de longue durée, ainsi qu’une épilation passagère, à base de 1 à 2 mois. Sans oublier de choisir le parfait appareil adapté à chaque partie du corps.

L’épilation lumière pulsée connaît une croissance impressionnante sur le marché, ce qui est assez compréhensible, compte tenu des résultats qu’elle affiche. Surtout pour ceux qui ont su à quel appareil se fier.