Friteuse sans huile : quelles différences avec une friteuse classique ?

frite croustillante

Pommes frites, poulets frits, poissons frits  et légumes frits, font partie des denrées alimentaires qu’on qualifierait de « de grande consommation » de nos jours. Des millions de personnes en mangent presque quotidiennement à travers le monde. Avec quel appareil les cuisine-t-on ? Avec une friteuse bien sure ! Récemment, un nouveau type de friteuse a vu le jour : la friteuse sans huile. Quelles sont ses différences avec la friteuse classique ? Ces quelques lignes vous aideront à bien cerner la question :

Différences entre friteuse classique et friteuse sans huile : le principe de fonctionnement

Comme son nom l’indique, vous l’aurez compris, la friteuse sans huile ne nécessite pas d’huile du tout pour la friture. A la place de l’huile chaude utilisée pour la cuisson, le petit appareil met en œuvre de l’air chauffé, aussi appelé par fois « air pulsé ». Il s’agit d’une technologie innovatrice qui permet de frire les pommes de terre et d’autres denrées par simple chauffage, sans ajout d’eau ou d’huile.

Différences entre friteuse classique et friteuse sans huile : la source d’énergie

friteuse sans huile marquesUne des principales différences entre la friteuse sans huile et son prédécesseur classique est la source d’énergie. Dans la version classique, il est possible d’utiliser de l’alcool à brûler, du gaz combustible, du charbon de bois, ou encore du bois de chauffe. La température de la friture se régule dans ce cas, comme vous le savez vraisemblablement déjà,  par les soins du cuisinier qui rajoute ou bien retranche du combustible quand le besoin s’en fait ressentir. Il existe également des friteuses classiques qui marchent à l’électricité.

Par contre, pour la friteuse sans huile, le chauffage peut se faire uniquement par le biais du courant électrique. A titre indicatif, une friteuse sans huile a puissance d’environ 1500 watts et met dans les trente minutes pour frire environ 1 kg de pomme de terre

 Différences entre friteuse classique et friteuse sans huile : la qualité des frites obtenues

Du point de vue sanitaire et diététique, les frites obtenues par la méthode moderne, c’est-à-dire friture par friteuse sans huile, est de loin meilleure que celle obtenue par la méthode classique. En effet, les frites ne contiennent presque pas, sinon pas du tout de matières grasses. Les problèmes liés à la consommation de mauvais cholestérols sont donc résolus par la méthode moderne.

Par ailleurs, lors de la friture classique, c’est-à-dire, celle qui est effectuée par chauffage des pommes de terre dans un bain d’huile brûlante, il se forme des produits toxiques, cancérigènes, mal odorants et souvent au goût exécrable. Tout ceci n’est synonyme de rien de bon pour la santé du consommateur, alors ne vaut-il pas mieux faire usage de la friteuse sans huile ? Vous trouverez la réponse en suivant ce lien !

Différences entre friteuse classique et friteuse sans huile : la sécurité du manipulateur

Lors de la friture, le cuisinier est amené à manipuler la friteuse et à se placer à côté de l’appareil pour suivre l’avancement de la friture. Quand il s’agit d’une friteuse sans huile, les risques encourus sont quasiment inexistants. Par contre, dans le cas d’une friteuse traditionnelle, il y a l’huile bouillante qui pétille à l’air libre et qui projette des minuscules gouttelettes brûlantes dans les airs. Cela peut faire très mal si par malheur ca arrivait jusqu’à votre peau, ou pire, sur la prunelle de vos yeux ! En outres, en cuisine, on utilise beaucoup d’eau. Si de l’eau est mise en contact accidentellement à l’huile brulante, il se produit une combustion et des flemmes se forment. Ceci est une cause fréquente d’incendie.

En somme, tout semble indiquer que la friteuse sans huile est meilleure comparée à son homologue classique. Mais on dit que chaque médaille a son revers…